Emmanuel Germain, directeur adjoint de l’ANSSI, ouvre le panorama de la cybercriminalité 2016 du CLUSIF


Le panorama de la cybercriminalité du CLUSIF, dit « pano-crime », offre tous les ans un retour sur les risques constatés en sources ouvertes. Plus qu’une représentation de l’année écoulée, ce panorama permet d’analyser les tendances dominantes et donc d’anticiper sur les menaces à venir. L’ANSSI a participé à l’ouverture de cette 15ème édition.

Le directeur adjoint de l’ANSSI, Emmanuel Germain, a ouvert le panorama 2016 de la Cybercriminalité du CLUSIF, Club de la sécurité de l’information français, en présence de nombreux acteurs du domaine. Après avoir rappelé les grandes missions de l’agence au profit de la sécurité du numérique, le directeur adjoint est revenu sur les grandes menaces identifiées comme la déstabilisation, l’espionnage ou encore le sabotage.

Comme souvent en la matière, la meilleure protection reste l’anticipation ; il a été rappelé de façon rassurante qu’il était possible et facile de se prémunir d’un grand nombre de ces attaques par des pratiques qui tiennent du « bon sens ». C’est également ce qu’a rappelé le directeur adjoint avec l’exemple des rançongiciels* (ou « ransomware »), une pratique malveillante en constante augmentation.

Composé d’experts de tous secteurs d’activité (RSSI, assureurs, avocats, consultants, officiers de police et de gendarmerie, etc.), le groupe de travail « Panorama de la Cybercriminalité » du CLUSIF dissèque tous les évènements liés à la sécurité des systèmes d’information en sources ouvertes, puis les répertorie et les analyse tout au long de l’année. Cette conférence est le point d’étape qui synthétise les évènements retenus lors de l’année écoulée.

La rétrospective 2016 présenté en séance aura permis de mettre en exergue et d’apprécier un certain nombre de risques tout en identifiant l’émergence de nouvelles tendances en matière de cyber-délinquance. Elle aura été l’occasion, pour les adhérents du CLUSIF ainsi que pour les personnes invités, d’échanger et de partager autour de leurs propres évènements constatés en 2016.

 

L’ANSSI agit avec le CLUSIF pour la sécurité du numérique

Le CLUSIF est un club professionnel constitué en association indépendante (association Loi 1901). Ouvert à toutes les entreprises et l’Administration, ce club rassemble des Offreurs et des Utilisateurs issus de tous les secteurs de l’économie (plus de 260 sociétés sont actuellement membres). L’objectif principal du CLUSIF est de favoriser les échanges d’idées et de retours d’expériences au travers de groupes de travail, de publications et de conférences thématiques. Les sujets abordés, en relation avec la sécurité de l’information, varient en fonction de l’actualité et des besoins des membres de l’association.

L’analyse, la confrontation d’idées et l’échange de retours d’expérience constituent les fondements de cette association. Plus d’une dizaine de groupes de travail sont en permanence actifs pour répondre au plus près aux besoins des acteurs de la SSI comme par exemple la sécurité des SCADA, la gestion de la cellule de crise, le déploiement d’un Security Operation Center ou encore la sécurité du numérique au quotidien.

En tant qu’adhérent du CLUSIF, l’ANSSI participe à plusieurs de ces groupes et contribue à la rédaction des documents produits par l’association : recommandations, méthodologies, états de l’art, etc.

Les référents de l’ANSSI en région s’appuient également sur le réseau d’acteurs implantés sur les territoires. Parmi eux, les CLUSIR (Clubs de la sécurité de l’information régionaux) agissent au quotidien en tant que relais locaux du CLUSIF et participent à l’engagement pour la sécurité du numérique au plus près des publics concernés.

 

En savoir plus sur le panorama de la cybercriminalité 2016

* Un rançongiciel (ou ransomware/cryptolocker) est un programme malveillant dont le but est de chiffrer partiellement ou entièrement les données d’un système. L’attaquant propose ensuite à la victime de récupérer ses données en échange du paiement d’une rançon, sans aucune garantie en la matière.

 

    Liens externes