La cybersécurité pour l’Internet des objets s’invite au SIDO de Lyon


Les 5 & 6 avril 2017, l'écosystème de l'Internet des objets se donnait rendez-vous à la Cité Internationale de Lyon pour le SIDO. La troisième édition de ce salon international qui invitait plus de 6500 visiteurs et 250 exposants s’intéressait notamment à la sécurité du numérique et ces problématiques émergentes.

Véhicules, objets de la vie courante, ou encore équipements industriels, tout peut aujourd’hui être connecté. L’Internet des objets est un secteur en plein développement à l’international, et le SIDO s’y consacre une nouvelle fois avec un événement tourné vers les acteurs de l’Internet des objets.

La sécurité du numérique s’invite régulièrement à ce salon, marquant ainsi la prise en compte progressive de ces nouveaux enjeux pour l’Internet des objets

Les préoccupations sont grandes, à la mesure des menaces. Raison pour laquelle l’’ANSSI est intervenue lors d’une conférence sur la cybersécurité afin de rappeler les recommandations essentielles pour le développement et l’usage de l’Internet des objets.
Des préconisations indispensables pour éviter les vulnérabilités élémentaires régulièrement constatées dans les objets, mais également pour rappeler qu’il est indispensable de bien définir les exigences de sécurité et de résilience attendus pour le service rendu par ces objets pour déployer au bon niveau les mesures de sécurité appropriées.

Enfin, l’informatique en nuage (Cloud Computing) et l’Internet des objets sont régulièrement associés, voire indissociables.

Depuis 2016, l’ANSSI propose un référentiel d’exigences pour la qualification de prestataires d’informatique en nuage. Plusieurs prestataires sont d’ores et déjà en cours de qualification.

 

 

À voir aussi