La sécurité des données dans l’Industrie du futur, un enjeu franco-allemand


Face aux risques qui pèsent sur les entreprises, et plus encore sur leurs données sensibles, la nécessité de créer un environnement de confiance pour l'Industrie du futur (terme français) ou l'usine 4.0 (terme allemand) s’avère plus que jamais indispensable. C’est tout l’objet de cette journée d’échange franco-allemande organisée le 10 mai à Paris.

La Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie (CFACI) organise la première Journée pour l’Industrie 4.0/Industrie du Futur. L’objectif de cette rencontre est d’échanger sur la numérisation de l’entreprise industrielle, les enjeux afférents en matière de sécurité des données et la complémentarité entre les deux pays pour renforcer les coopérations dans ce domaine.

C’est dans ce cadre, et auprès des experts et industriels présents, que l’ANSSI, forte de son expérience et des travaux déjà menés sur la cybersécurité des systèmes industriels, intervient à l’occasion d’une table ronde.

Rassembler, unifier et partager les données

Au regard des risques émergents qui touchent les données personnelles et sensibles, l’ANSSI met en lumière le rôle primordial de la sensibilisation à la sécurité informatique. Il s’agit également de faire le point sur la règlementation en vigueur et sur la démarche de labellisation menée par l’ANSSI en faveur de la sécurité du numérique.

Cet échange est aussi l’occasion de rappeler la position franco-allemande à l’égard des problématiques de sécurité du cloud et de s’attarder sur les enjeux pour l’Europe d’un traitement et d’un hébergement local des données, au sein d’un écosystème européen. Une vision commune qui traduit encore l’étroite collaboration entre la France et l’Allemagne sur les questions du numérique, pour la promotion d’une autonomie stratégique européenne.