L’ANSSI renforce son engagement auprès de l’ENISA


Le 9 juin 2016 à Athènes, Jean-Baptiste Demaison (ANSSI) a été élu président du conseil d’administration de l’agence européenne pour la sécurité des réseaux et de l’information (ENISA).

C’est avec le souhait de confirmer et renforcer son engagement auprès de l’ENISA que l’ANSSI a présenté la candidature de Jean-Baptiste Demaison à la présidence du conseil d’administration (CA) de l’ENISA.

Pour Guillaume Poupard (directeur général de l’ANSSI) « Cette élection honore l’ANSSI et souligne l’engagement de la France en faveur du renforcement de la cybersécurité en Europe, dont l’ENISA constitue désormais un maillon essentiel ».

Le rôle clé de l’ENISA en matière d’aide au développement des capacités nationales de cybersécurité et de soutien à la coopération entre Etats membres, est en effet désormais reconnu de tous.

« Depuis plusieurs années, l’ANSSI accompagne le développement de l’ENISA et prend une part active à ses activités, à l’instar des exercices paneuropéens de gestion de crises CyberEurope » rappelle Jean-Baptiste Demaison.

Membre actif du conseil d’administration de l’ENISA depuis 2011, Jean-Baptiste Demaison prendra ses fonctions le 18 octobre 2016 aux côtés de Krzysztof Silicki, représentant de la Pologne, élu vice-président.

Dans sa déclaration suite à son élection, Jean-Baptiste Demaison a fait part de sa vision pour son mandat : « La mission du conseil d’administration est de soutenir et de guider l’ENISA, au plus près des attentes des Etats membres qui constituent ses premiers interlocuteurs. Dans les années à venir, l’ENISA devra relever de nouveaux défis passionnants, tels que le soutien à la mise en place d’un réseau de coopération opérationnelle volontaire entre les équipes nationales de réponses aux incidents (CSIRTs). En partenariat avec l’ensemble des Etats membres, la Commission européenne et en lien étroit avec le directeur général de l’ENISA Udo Helmbrecht, je souhaite permettre au conseil d’administration de jouer pleinement son rôle afin de permettre à l’ENISA de relever ces défis, avant le renouvellement de son mandat en 2020 ».

 


Jean-Baptiste Demaison est chargé d’affaires internationales au sein de l’ANSSI depuis 2011 et conseiller du directeur général pour l’ENISA. Il a travaillé précédemment à l’Institut de Recherche Stratégique de l’Ecole Militaire et comme directeur adjoint de la filière francophone de la faculté de sciences politiques de l’Université du Caire. Âgé de trente-trois ans, il est diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d’un master 2 en affaires publiques internationales.


L’ENISA, l’homologue européen de l’ANSSI
Créée en 2004, l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l’information a pour missions principales de :

  • sensibiliser aux enjeux de la cybersécurité ;
  • soutenir le développement des capacités nationales ;
  • faciliter la coopération européenne entre Etats membres en la matière.

L’ENISA est placée sous l’autorité d’un conseil d’administration composé de représentants des 28 Etats membres de l’UE et de deux représentants de la Commission européenne. Le Conseil est chargé notamment de fixer son programme de travail annuel, son budget et son plan en matière de personnel.

 

Liens externes