L’autonomie stratégique européenne dans le numérique, un objectif commun pour le Conseil des Ministres franco-allemand 2016


L’autonomie stratégique européenne pour le numérique est un axe fort porté par la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique, la France et l’Allemagne l’ont encore affirmé à l’occasion du Conseil des Ministres franco-allemand du 7 avril 2016.

L’importance de la coopération bilatérale en cybersécurité et l’engagement conjoint à promouvoir l’autonomie stratégique européenne se fonde sur 3 piliers majeurs :

  • renforcer la capacité des Etats membres et de l’EU à défendre leurs réseaux et à renforcer leur résilience numérique ;
  • développer une industrie européenne autonome, innovatrice, efficace et diversifiée, en particulier dans le domaine du numérique de confiance et de la cybersécurité ;
  • garantir la capacité des Européens à décider de manière autonome du niveau de sécurité  de leurs données, notamment dans le contexte de négociations de traités commerciaux.

Suite aux déclarations conjointes de l’ANSSI et de BSI lors du Forum International de la cybersécurité à Lille en janvier dernier, les conclusions du Conseil des Ministres franco-allemand du 7 avril 2016 entérinent ainsi une nouvelle dynamique de coopération bilatérale et constituent un progrès important pour la cybersécurité européenne.

 

Une coopération bilatérale dynamique

La France et l’Allemagne sont les moteurs de l’Union Européenne en matière de cybersécurité, notamment grâce à leurs cadres réglementaires de protection des infrastructures critiques, qui sont en accord avec l’esprit de la Directive européenne NIS (Network and information security).

Depuis de nombreuses années, la France et l’Allemagne travaillent conjointement dans de nombreux domaines, avec que le cloud-computing, la certification de sécurité et les synergies industrielles. Ces thématiques seront élargies et développées à l’avenir afin de renforcer les capacités de cybersécurité en France, en Allemagne et plus largement au sein de l’Union Européenne.