Le dispositif national d’assistance aux victimes ACYMA se dévoile au FIC 2017


Axelle Lemaire, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances, chargée du Numérique et de l'Innovation, Guillaume Poupard, Directeur général de l’ANSSI et Thierry Delville, Délégué ministériel aux industries de sécurité et à la lutte contre les cybermenaces, ont annoncé la mise en place prochaine du nouveau dispositif national d’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance à l’occasion du FIC, le 25 janvier.

Avec l’augmentation constante du nombre d’attaques informatiques, l’amélioration de la prévention et de l’assistance portée aux victimes d’actes de cybermalveillance – particuliers, entreprises et collectivités territoriales – constitue un objectif prioritaire partagé par l’ANSSI et le ministère de l’Intérieur.
Le 18 juin 2015, au cours de la présentation de la stratégie numérique du gouvernement, le Premier ministre annonçait la mise en place d’un dispositif national d’assistance aux victimes d’actes de cybermalveillance. Objectif confirmé le 16 octobre de la même année lors de son intervention relative à la stratégie nationale pour la sécurité du numérique.

 

ACYMA le nouveau dispositif national d’assistance aux victimes

acyma_logoPrésentée à l’occasion du FIC 2017, ACYMA (Actions contre la cybermalveillance) s’adressera aux particuliers et également à toutes les entreprises et collectivités territoriales (hors OIV) avec pour objectifs :

  • la mise en relation des victimes via une plate-forme numérique (ACYMA) avec des prestataires de proximité susceptibles de les assister techniquement ;
  • la mise en place de campagnes de prévention et de sensibilisation à la sécurité du numérique ;
  • la création d’un observatoire du risque numérique permettant de l’anticiper.

Mise en œuvre par un Groupement d’intérêt public (GIP), ACYMA s’appuiera également sur les prestataires techniques de proximité et sur les réseaux existants au niveau territorial pour mener à bien ses missions.

Les prestataires de proximité peuvent d’ores et déjà se faire connaitre en envoyant un message à dispositif [at] ssi.gouv.fr. Ils seront contactés lors de l’ouverture des inscriptions.

 
Communiqué de presse

    À voir aussi