L’Observatoire sur la résilience de l’Internet français publie son rapport 2012


Créé en 2011 par l’Afnic et l’ANSSI, et placé sous l’égide de cette dernière, l’Observatoire de la résilience de l’Internet français a pour objectifs de définir puis de mesurer des indicateurs représentatifs de la résilience de l’Internet français.

La 1ère édition de ce rapport avait posé les bases de l’étude de la résilience à travers les protocoles de routage et de nommage BGP* et DNS** afin de mieux comprendre la situation de l’Internet français. La seconde étend le périmètre de l’étude et introduit de nouveaux indicateurs techniques. Ainsi, par exemple en ce qui concerne le protocole BGP, 1270 AS (Autonomous Systems***) français sont désormais analysés, contre 4 en 2011.

L’Observatoire estime que la situation actuelle de l’Internet est acceptable et préconise :
– d’accélérer l’utilisation d’IPv6****, afin de favoriser le développement des compétences et d’anticiper de futurs problèmes de déploiement ;
– de répartir les serveurs DNS faisant autorité au sein de différents opérateurs, afin de limiter les effets d’une panne locale ;
– de maintenir à jour les déclarations relatives aux informations de routage (notamment les objets route), afin de faciliter la détection et le filtrage d’annonces BGP illégitimes
– d’appliquer au niveau des interconnexions entre opérateurs, les bonnes pratiques BGP.

Celles-ci seront publiées par l’ANSSI en septembre 2013.

Résilience de l’Internet – Rapport 2012

_ * BGP est un protocole de routage, c’est-à-dire un ensemble de règles que doivent suivre les routeurs pour échanger les informations nécessaires au bon acheminement des données entre différents réseaux.
_ ** DNS est le mécanisme par lequel les machines connectées à l’Internet trouvent les adresses IP de leurs interlocuteurs, à partir d’un nom de domaine.
_ *** un Autonomous System est un réseau ou un ensemble de réseaux informatiques intégrés à Internet et gérés par une même entité (fournisseur d’accès, hébergeur, entreprise, administration).
_ **** IPv6 est la nouvelle version du protocole de communication le plus répandu sur Internet.

A propos de l’Afnic :
L’Afnic est le registre des noms de domaine .fr (France), .re (Île de la Réunion), .yt (Mayotte), .wf (Wallis et Futuna), .tf (Terres Australes et Antarctiques) et .pm (Saint-Pierre et Miquelon).

L’Afnic se positionne également comme fournisseur de solutions techniques et de services de registre, elle accompagne notamment 17 projets de nouveaux gTLD auprès de l’ICANN dont le .paris et le .bzh. L’Afnic – Association Française pour le Nommage Internet en Coopération – est composée d’acteurs publics et privés : représentants des pouvoirs publics, utilisateurs et prestataires de services Internet (bureaux d’enregistrement). Elle est à but non lucratif.

  • pdf

    Résilience de l’Internet - Rapport 2012

    2.45 Mo