Rapport d’activité 2016 : la sécurité, condition sine qua non d’une transition numérique réussie


À l’occasion de la parution de son rapport d’activité 2016, l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) revient sur une année marquée par l’apparition de nouvelles menaces capables de fragiliser nos démocraties mais qui, parallèlement, ont ouvert la voie à une prise de conscience renforcée du risque numérique à tous les niveaux de la société.
rapport_annuel_anssi_2016-1

Dans les administrations comme dans les entreprises, la sécurité du numérique tend enfin à s’imposer comme un véritable enjeu de gouvernance. Un signal positif pour l’ANSSI qui met tout en œuvre afin de placer la sécurité au premier rang des facteurs de réussite de la transition numérique.

Au cœur de cette équation, l’agence s’appuie sur son statut interministériel, son modèle exclusivement centré sur la protection et la défense ainsi que son haut niveau d’expertise technique pour mettre en œuvre une stratégie en trois axes :

  • développer la confiance numérique ;
  • garantir la souveraineté nationale ;
  • conforter le rayonnement international.

 

Articulé autour de ces objectifs, le rapport d’activité 2016 de l’ANSSI est enrichi de nombreux chiffres témoignant d’une d’activité sans précédent, de dossiers thématiques encourageant la prise de hauteur et la projection et d’une bibliographie exhaustive. Enfin, cette année encore, la parole est donnée aux agents à travers le récit d’expériences et de projets inédits ayant mis leur agilité au défi.

 

Vous pouvez compléter la lecture de ce rapport en vous rendant sur les comptes Twitter et LinkedIn de l’agence où vous attendent de nombreuses autres ressources.

 

Bonne lecture !

 

Dossier de presse : rapport d’activité 2016

 
Rapport annuel Anssi 2016