Suppression d’une branche de l’IGC/A


Suite à une erreur humaine lors d’une action de renforcement de la sécurité au ministère des finances, des certificats numériques correspondant à des domaines extérieurs à l’administration française ont été signés par une autorité de certification de la direction générale du Trésor rattachée à l’IGC/A.

Cette erreur n’a eu aucune conséquence sur la sécurité des réseaux de l’administration ni sur les internautes. La branche considérée de l’IGC/A a été coupée à titre préventif.

Un renforcement des procédures de l’IGC/A est en cours d’étude pour éviter qu’un tel incident ne puisse se reproduire.