Une coopération renforcée entre l’ANSSI et la Direction de la sécurité de l’aviation civile (DSAC)


Pour accompagner la croissance continue du trafic aérien, le secteur du transport aérien ne cesse de se numériser. Aussi, la sécurité des systèmes du transport aérien repose aujourd’hui en grande partie sur une meilleure prise en compte de la sécurisation du champ numérique. L’ANSSI et Ia DSAC s’engagent pour une coopération renforcée dans le domaine de la protection des systèmes d’information. Une collaboration pour la sécurité numérique qui se fonde sur la signature commune, le 13 juillet 2018, d’une lettre d’intention.

Pour soutenir l’augmentation continue du trafic aérien, avec des mouvements d’aéronefs et de passagers chaque jour plus nombreux, le secteur du transport aérien se numérise. En conséquence, et à l’instar de l’ensemble des activités technologiques, ce secteur est exposé aux risques numériques. Conscientes de l’importance de ces nouvelles menaces et soucieuses d’y répondre, l’ANSSI et la DSAC renforcent leur collaboration en matière de sécurité numérique.

L’ANSSI, en tant qu’autorité nationale en matière de cybersécurité et de cyberdéfense, répond aux menaces ciblant les autorités publiques et les filières privées, et coordonne en ce sens l’action gouvernementale en matière de protection des systèmes d’information. La DSAC, en tant qu’autorité nationale de surveillance de l’aviation civile, certifie du point de vue de la sécurité et de la sûreté, les opérateurs aériens français sur la base d’une réglementation internationale et européenne. Elle partage à ce titre une responsabilité commune avec l’ANSSI de vérification du niveau de sécurité de certains systèmes d’information, conformément aux réglementations en vigueur.

Leur coopération dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information se fonde sur la signature d’une lettre d’intention. Cet accord prévoit un échange régulier d’informations entre les deux organisations concernant les incidents affectant la sécurité des systèmes d’information et un travail d’identification des exigences de sécurité aérienne pour les logiciels et équipements de communication.

Cette signature s’inscrit dans une démarche de coopération de l’ANSSI avec les autorités nationales sectorielles, pour mieux répondre aux enjeux de la sécurité du numérique. Trois actions similaires ont été engagées, avec l’Autorité de contrôle prudentiel en janvier 2018 dans les secteurs de la banque et de l’assurance, avec l’Autorité des marchés financiers en février 2018 et avec l’Établissement public de sécurité ferroviaire en mars 2018.

cooperation_anssi_dsac

Signature de la lettre d’intention entre l’ANSSI (Guillaume POUPARD – Directeur général) et la DSAC (Patrick CIPRIANI – Directeur de la sécurité de l’aviation civile)
© ANSSI