Déstabilisation


La réponse à cette menace cyber, essentiellement issue d’hacktivistes et de mouvements idéologiques, constitue une part des activités de l’ANSSI.

Lancées à des fins de déstabilisation et régulièrement relayées par les réseaux sociaux, les attaques par déni de service et par défiguration, généralement peu sophistiquées, visent aussi bien des systèmes gouvernementaux que ceux des entreprises.