Les entraineurs


ACK

ECSC - Avatar - ACK

D’où vient ton intérêt pour la sécurité numérique ?

Plus jeune j’ai toujours été curieux de comprendre comment les choses que j’utilisais fonctionnaient et les jeux de construction étaient parmi mes favoris. En a découlé mon intérêt pour le « reverse engineering » à la fin des années 90 et au début des années 2000, à l’origine pour tricher dans des jeux vidéo (hé oui) ! De fil en aiguille j’ai découvert les arcanes des systèmes et des programmes et je me suis intéressé aux attaques qu’ils pouvaient subir ainsi qu’à leur sécurisation… jusqu’à en faire mon métier d’auditeur depuis maintenant bientôt 13 ans.

Pourquoi avoir accepté d’être coach pour l’équipe France qui participera à l’ECSC ?

Après une deuxième place acquise l’an dernier, je ne pouvais que renouveler le défi et peut-être cette fois-ci monter sur la première marche du podium !

Quel est le rôle du coach selon toi ?

Il s’agit de faire profiter une génération plus jeune de mon expérience et de mon recul vis-à-vis des épreuves et des situations dans lesquelles ils vont se retrouver. Le but est de les amener dans la bonne direction, en les faisant réfléchir quant aux moyens pour parvenir à leur fin sans pour autant leur donner la solution.

Une devise ou une citation à nous faire partager ?

« It’s time to kick ass and chew bubble gum, and I’m all outta gum! » (Duke Nukem 3D)

Alex

ECSC - Avatar - Alex

D’où vient ton intérêt pour la sécurité numérique ?

Mon intérêt pour la sécurité est plutôt récent et fait suite à une reprise d’études en sciences informatiques. Curieux de dissocier le réel du fantasme dans ce domaine, je me suis orienté vers une licence spécialisée en sécurité avec laquelle je suis devenu un vrai passionné.

Pourquoi avoir accepté d’être coach pour l’équipe France qui participera à l’ECSC ?

C’est ma première année en tant que coach. J’ai moi-même été joueur dans le passé et j’ai été très motivé à l’idée de pouvoir aider et contribuer à l’organisation de cette équipe de France. Être coach est un challenge à part entière, une super aventure humaine et une expérience unique !

Quel est le rôle du coach selon toi ?

Au-delà de notre participation à la sélection et la préparation de l’équipe, notre rôle est entre autres de mettre les joueurs dans les meilleurs conditions possibles. Ça passe par l’entrainement et les échanges de ces dernières semaines, identifier nos potentiels points faibles à travailler, penser au matériel à emmener ou encore aider aux méthodologies et stratégies à appliquer lors de la finale. Ça ne me dérangera pas d’aller chercher leurs cafés si ça peut les aider à marquer des points \o/ !

Une devise ou une citation à nous faire partager ?

The game

Cryptanalyse

ECSC - Avatar - Cryptanalyse

D’où vient ton intérêt pour la sécurité numérique ?

J’ai commencé à m’intéresser à la sécurité informatique en hobby, il y a environ 15 ans, en parallèle de la prépa. Dans un premier temps, je me suis concentré sur le « reverse engineering », principalement pour comprendre les mécanismes de protection de certains programmes informatiques. Ayant toujours eu une forte attraction pour les mathématiques et l’algorithmique, je me suis ensuite tourné vers les applications de la cryptographie dans ces logiciels pour étudier dans quels cas elle pouvait être cassée. C’est tout naturellement qu’à l’issue de la prépa, j’ai poursuivi mes études jusqu’à obtenir un doctorat en cryptographie.

Pourquoi avoir accepté d’être coach pour l’équipe France qui participera à l’ECSC ?

Le côté compétition que l’on retrouve dans l’ECSC m’a toujours beaucoup motivé, par exemple pour essayer de casser des algorithmes cryptographiques mais aussi pour des challenges que l’on peut trouver en CTF. J’apprécie particulièrement la démarche de se confronter aux autres pays européens dans un esprit d’équipe, qui permet par ailleurs de rencontrer et de travailler avec de nouvelles personnes.

Quel est le rôle du coach selon toi ?

Le coach doit selon moi partager son expérience et ses connaissances techniques avec les membres de l’équipe. C’est ce que j’essaie de faire autant que possible depuis le début de cette compétition en espérant contribuer à la victoire de l’équipe :-)

Une devise ou une citation à nous faire partager ?

« La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne… et personne ne sait pourquoi ! » (Albert Einstein)