Nofix


ECSC - Avatar - Nofix

D’où vient ton intérêt pour la cyber sécurité ?

J’ai eu l’occasion de rencontrer un prof Russe un peu fou pendant mes études qui m’a enseigné les bases de certaines disciplines comme le reverse engineering ou le forensics. A partir du moment où j’ai commencé à toucher à ces domaines, j’ai su que je voulais me diriger dans cette branche de l’informatique.

Pourquoi relever le défi du European cybersecurity challenge (ECSC) ?

C’est une bonne opportunité pour mieux se rendre compte du niveau des équipes des autres pays. Mais c’est aussi une occasion de voir qui se cache derrière les pseudos des têtes françaises, que je n’avais pas eu l’occasion de rencontrer avant, et de travailler avec eux.

Quelle est ta spécialité/tes atouts à apporter à l’équipe ?

Je peux apporter une analyse rapide sur certains challenges, et je ne lâche jamais l’affaire quand je m’attaque aux challenges les plus difficiles !

Une devise ou une citation à nous faire partager ?

Sleep isn’t overated.