Présentation des coachs de l’équipe de France


Pour accompagner, entrainer et préparer l’équipe lors du challenge, trois professionnels de la SSI ont été choisis comme « coachs » officiels de l’équipe. À l’instar d’un entraineur sportif, le coach oriente les joueurs en cas de difficultés et conseille sur la stratégie à adopter pour la priorisation des épreuves à résoudre, sans rentrer sur le terrain. Ils se présentent à la veille de la compétition.

Portaits Équipe ECSC 2018 - Coachs

Julien Raeis – ack

  1.  D’où vient ton intérêt pour la sécurité numérique ?
    Plus jeune j’ai toujours été curieux de comprendre comment les choses que j’utilisais fonctionnaient et les jeux de construction étaient parmi mes favoris. En a découlé mon intérêt pour le « reverse engineering » à la fin des années 90 et au début des années 2000, à l’origine pour tricher dans des jeux vidéo (hé oui) ! De fil en aiguille j’ai découvert les arcanes des systèmes et des programmes et je me suis intéressé aux attaques qu’ils pouvaient subir ainsi qu’à leur sécurisation… jusqu’à en faire mon métier d’auditeur depuis maintenant bientôt 13 ans.
  2. Pourquoi avoir accepté d’être coach pour l’équipe France qui participera à l’ECSC ?
    Tout d’abord, je suis un adepte (amateur) de CTF en tous genre. L’idée de guider une équipe au travers d’un challenge à portée internationale m’a immédiatement séduit. En plus de cela, découvrir des personnalités et des compétences si différentes et les faire travailler ensemble est un défi très intéressant à relever !
  3. Quel est le rôle du coach selon toi ?
    Il s’agit de faire profiter une génération plus jeune de mon expérience et de mon recul vis-à-vis des épreuves et des situations dans lesquelles ils vont se retrouver. Le but est de les amener dans la bonne direction, en les faisant réfléchir quant aux moyens pour parvenir à leur fin sans pour autant leur donner la solution.
  4. Une devise ou une citation à nous faire partager ?
    « Le succès naît de la persévérance. »

Damien CAUQUIL

  1. D’où vient ton intérêt pour la  sécurité numérique
    Je suis curieux de nature, c’est ainsi que je me suis intéressé assez tôt à l’outil informatique et aux possiblités offertes par celui-ci. Jusqu’à ce que mon paternel décide de mettre un mot de passe sur l’ordinateur. Je crois que c’est cela qui a vraiment tout déclenché, ce jeu de chat et de souris, à celui qui arrivera à bloquer l’autre et contourner les protections en place.
  2. Pourquoi avoir accepté d’être coach pour l’équipe France ?
    <joke>Parce que personne d’autre de HZV ne voulait aller au Royaume-Uni.</joke>
  3. Quel est le rôle du coach selon toi ?
    Le coach a un rôle technique, mais aussi humain: c’est une des clés d’une équipe soudée et efficace. Le coach est là pour accompagner, entraîner mais aussi faire les bons choix au bon moment de manière à mener son équipe à la victoire.
  4. Une devise ou une citation à nous faire partager ?
    « Vous n’échouez jamais jusqu’à ce que vous arrêtiez d’essayer » – Albert Einstein

Stefan – Heurs

  1. D’où vient ton intérêt pour la  sécurité numérique ?
    Personnellement j’ai commencé surtout dans l’offensif, donc coder des exploits et des malwares principalement (je n’en ai jamais vendu bien sûr). Je m’y suis mis car je ne comprenais pas comment quelqu’un pouvait prendre le contrôle d’une machine à distance, vers 15 ans donc je m’y suis mis sérieusement. Et de fil en aiguilles l’intérêt pour ce domaine a grandi et est passé d’une curiosité à une passion, puis à un travail.
  2. Pourquoi avoir accepté d’être coach pour l’équipe France qui participera à l’ECSC ?
    J’ai toujours porté une grande importance à la transmission des connaissances. Quand l’opportunité de pouvoir épauler une jeune équipe représentant la France s’est présentée il a donc été évident d’accepter.
  3. Quel est le rôle du coach selon toi ?
    Préparer techniquement et structurellement l’équipe. Chaque personne a ses qualités techniques et humaines, de mon point de vue le rôle d’un coach est de les préparer techniquement, mais aussi leurs apprendre à associer les profiles complémentaires au bon moment.
  4. Une devise ou une citation à nous faire partager ?
    http://static.sstic.org/videos2016/SSTIC_2016-06-01_P02.mp4 – 15mn,35sec