Présentation et Historique de l'ARCSI

ARCSI

Association des réservistes du chiffre et de la sécurité de l'information Association régie par la loi de 1901

HISTORIQUE

Créée en 1928, l'Amicale des officiers de réserve des sections du Chiffre de l'Armée de Terre s'est ouverte au fil des ans, d'abord aux officiers de l'Armée de l'Air, puis à l'ensemble des Armées, aux sous-officiers et officiers mariniers, aux chiffreurs des administrations civiles de l'État, enfin aux personnels oeuvrant pour les chiffres gouvernementaux.

Elle a pris en 1948 le nom d'Amicale puis ultérieurement d'Association des Réservistes du Chiffre (A.R.C).

Plus récemment, l'évolution des techniques de transmission et de chiffrement l'a amenée à s'ouvrir aux personnels exerçant ou ayant exercé une fonction technique, scientifique ou administrative dans le domaine du Chiffre et de la Sécurité de l'Information.

L'A.R.C. est ainsi devenue en 1991 l'Association des Réservistes du Chiffre et de la Sécurité de l'Information et a pris en 1995 l'appellation A.R.C.S.I.

Si l'association a tenu à conserver son appellation historique, et notamment le terme de réserviste, c'est d'une part en respect de ses origines et de ceux qui l'ont créée, d'autre part, parce que, après être quelque peu tombé en désuétude, le terme « réserviste » redevient valorisant, la « Réserve » ayant été profondément réformée avec la professionnalisation des armées. L'ARCSI recèle d'ailleurs en son sein une somme considérable de talents et de compétences susceptibles de se mobiliser le cas échéant au service du pays.

L'ARCSI entend donc conserver son lien privilégié avec le Ministère de la Défense tout en s'ouvrant à tous les milieux professionnels, publics et privés, ayant à traiter de la protection des systèmes d'information et participant directement ou indirectement à la défense de notre pays et de son patrimoine.

BUTS

Privilégier les liens de camaraderie et d'amitié de manière à développer l'esprit de corps propre à l'Association.

Approfondir et diffuser la connaissance historique du domaine et en assurer la pérennité.

Permettre à chacun de tenir à jour et de perfectionner ses connaissances en cryptographie et en sécurité des systèmes d'information.

Examiner les impacts sociologiques et les implications juridiques des évolutions techniques.

Communiquer à son environnement l'esprit qui anime ses membres.

S'exprimer, le cas échéant, sur les questions touchant à son domaine.

ACTIVITÉS

Pour atteindre ces buts, l'A.R.C.S.I. :

En outre, ce bulletin relate les comptes-rendus des assemblées générales.

L'ARCSI publie également des N° spéciaux sur un sujet particulier. Ex : « Enigma avant ULTRA » par Gilbert Bloch, « La cryptologie dans l'Histoire » de Patrick Hébrard, « l'Histoire de la machine Myosotis » par Gilles Ruggiu et une nouvelle édition revue et complétée de « Les décryptements des machines Enigma allemandes » par le Général Louis Ribadeau Dumas.

A brève échéance, l'ARCSI envisage de développer son site WEB et de mettre en ligne un certain nombre de textes et de documents pouvant présenter de l'intérêt pour un public élargi. Elle envisage également d'ouvrir un ou des forums de discussion sur des thèmes historiques ou d'actualité.

L'ARCSI

Conditions pour adhérer à l'ARCSI : adresser, par courrier postal au siège de l'association ou courrier électronique au Président, une demande d'adhésion accompagnée d'un CV faisant apparaître l'activité exercée en sécurité des systèmes d'information ainsi qu'une courte lettre de motivation. Les nouveaux adhérents sont parrainés par un membre de l'ARCSI qui présente leur candidature au conseil d'administration. La cotisation annuelle pour 2007 est fixée à 20 euros.

Drapeau Siège social :
Fort du Kremlin-Bicêtre
Bureau des associations
BP 03
94271 LE KREMLIN-BICÊTRE

Président :
Général (2S) Jean-Louis DESVIGNES
jean-louis.desvignes@wanadoo.fr