Nos offres d'emploi


Chef adjoint de la division réponse

  • Référence :
    P5117

Missions :

Au sein de la sous-direction Opérations (SDO), la division réponse (DR) est chargée de mettre en œuvre la chaine de réponse aux incidents de sécurité (signalements, investigations, remédiations), de conduire la préparation à l’engagement (planification, entrainement et retours d’expérience) et d’assurer la permanence opérationnelle de la sous-direction

Le titulaire assiste le chef de division dans la gestion des ressources humaines et le pilotage des activités de la division :
– d’assurer la gestion administrative et la gestion des ressources humaines de la division (recrutements, gestion des compétences, conduite d’entretiens annuels, etc.) ;
– de piloter le fonctionnement de la division dans ses missions de préparation à l’engagement et de réponse aux incidents;
– de veiller à la bonne coordination des bureaux de la division ainsi qu’avec les autres divisions (analyse et amélioration des processus opérationnels, échanges inter-équipes, etc.) ;
– de garantir la réactivité et la qualité des productions de ses équipes pour répondre aux besoins des entités publiques ou privées concernées ;
– de fournir les ressources nécessaires aux opérations, de consolider des postures techniques adaptées aux enjeux et de garantir la qualité des prestations ;
– d’assurer la planification et la régulation des incidents informatiques et des opérations ;
– d’instruire ou de contribuer à l’instruction de dossiers stratégiques dans les domaines opérationnels à des fins d’accroissement de la sécurité des SI français ;
– d’entretenir et de développer et de superviser l’expertise et les projets de la division.

Contraintes et difficultés du poste

– division en pleine expansion et fortement sollicité par les opérations de réponse aux incidents ;
– contexte opérationnel exigeant et qui nécessite une forte réactivité et disponibilité ;
– en cas d’incident de cyberdéfense, le titulaire du poste sera amené à occuper ses fonctions en astreinte, voir en permanence administrative.

Profil :

• Vous êtes issu(e) d’une formation universitaire bac +5 ou d’une école d’ingénieur et vous démontrez un intérêt prononcé pour les sujets liés à la cyberdéfense et à la cyber menace ;
• Vous disposez de connaissances et d’une expérience avérées dans les domaines suivants :
o gestion et encadrement d’équipes techniques et de responsables d’équipes ;
o une bonne culture générale de la sécurité des systèmes d’information ;
o une connaissance de la réglementation et de l’organisation de la SSI ;
o une connaissance générale sur les différents métiers associés à la lutte informatique défensive (investigation numérique, supervision et détection, audit, etc.) ;
o des connaissances en gestion de projets.
o institutions de l’État et acteurs du domaine cyber ;
o planification, organisation et conduite d’opérations de cyberdéfense et/ou de la gestion de crise (civile ou militaire).

Compétences :

• Vous savez organiser et gérer les priorités ;
• Vous savez prendre des décisions dans des situations où la réactivité est primordiale ;
• Vous savez anticiper les difficultés et conduire le changement ;
• Vous avez déjà dirigé et organisé une équipe pluridisciplinaire ;
• Vous êtes capable de rédiger des rapports et des documentations, de synthétiser, de restituer l’information utile pour du personnel non technique ;
• Vous respectez les procédures et être force de proposition pour les améliorer ;
• Vous avez une bonne maîtrise de l’anglais, de façon à pouvoir participer à des échanges internationaux.
• Vous avez l’esprit curieux et le sens du service public.

 Contexte :

Nous vous proposons un détachement, une affectation ou un contrat de droit public (CDD de 3 ans renouvelable), un salaire selon votre profil et un poste basé à Paris intra-muros.

Habilitation :
Le poste nécessitant d’accéder à des informations relevant du secret de la défense nationale, le titulaire fera l’objet d’une procédure d’habilitation, au niveau Secret Défense, conformément aux dispositions des articles R.2311-1 et suivants du Code de la défense et de l’IGI 1300 SGDSN/PSE du 30 novembre 2011.