Nos offres d'emploi


Expert en sécurité des systèmes Linux

  • Référence :
    P5075

Missions

Au sein de la division « scientifique et technique», le laboratoire « architectures matérielles et logicielles » couvre le domaine des architectures matérielles (ordinateurs personnels, serveurs, terminaux mobiles et systèmes embarqués, périphériques) et logicielles (sécurité des systèmes d’exploitation, des solutions de virtualisation et de la séquence de démarrage), ainsi que les interactions entre les deux.

Une activité de recherche & développement ainsi que de prototypage de solutions sécurisées permet de nourrir l’expertise du laboratoire, qu’il apporte ensuite à ses interlocuteurs internes ou externes. Le laboratoire contribue aussi au rayonnement de l’agence par des actions de sensibilisation, des publications scientifiques et des contributions à des logiciels libres.

Le laboratoire est en particulier sollicité pour son expertise sur la sécurité des systèmes d’exploitation Linux, les solutions de cloisonnement à base de containers, telles que LXC ou Docker, ainsi que leur gestion avec des outils comme Docker Compose, Docker Swarm ou Kubernetes.

 

Profil

Vous êtes issu(e) d’une formation universitaire bac +5 ou d’une école d’ingénieur et vous souhaitez rejoindre une équipe expérimentée et dynamique qui travaille en contact direct avec différents services de l’ANSSI et de multiples organismes privés et étatiques ;

Vous avez déjà une ou plusieurs expériences techniques dans les domaines du développement de produits de sécurité, de la confiance numérique, des architectures sécurisées, ou des services de confiance et vous souhaitez avancer dans votre carrière en prenant de nouvelles responsabilités et vous ouvrir de nouveaux horizons ;

Vous souhaitez consolider ou acquérir des compétences transverses et en coordination d’équipes d’experts ;
Vous avez l’esprit curieux et le sens du service public.

 

Compétences

Vous connaissez les technologies liées à la sécurité des systèmes d’exploitation Linux ;
Vous savez configurer un système Linux de façon minimale et durcie (réduction de la surface d’attaque, séparation de privilège, défense en profondeur, cloisonnement) ;

Vous connaissez les technologies de virtualisation légères comme les containers et vous avez utilisé des produits utilisant ces technologies (LXC ou Docker) ou permettant de les administrer (Docker Swarm ou Kubernetes) ;

Vous avez des connaissances dans les technologies sous-jacentes telles que le confinement (sandboxing) ou le contrôle d’accès obligatoire (SELinux ou AppArmor) ;

Sans être expert du noyau Linux, vous êtes à l’aise dans une utilisation avancée de celui-ci (p. ex. configuration et recompilation) ;