Nos offres d'emploi


Expert(e) en sécurité des langages et analyse de code H/F

  • Référence :
    P5165

L’agence et la division :

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) est rattachée au secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN), autorité chargée d’assister le Premier ministre dans l’exercice de ses responsabilités en matière de défense et de sécurité nationale.

La division Scientifique et technique a pour rôle de définir les référentiels techniques de l’agence et d’apporter son soutien technique aux autres structures de l’ANSSI. À cette fin, elle doit connaître et maîtriser l’état de l’art de la sécurité des technologies et des systèmes d’information, anticiper les évolutions technologiques et proposer les innovations nécessaires.

Au sein de cette division, le laboratoire « sécurité du logiciel » a pour objectif global de contribuer à l’amélioration de la qualité et de la sécurité des logiciels. Concrètement, il s’agit d’identifier, de concevoir et de promouvoir les outils et les méthodes qui permettent de produire ou de s’assurer d’une part qu’un logiciel est correct et complet au regard des spécifications qu’il implémente et d’un ensemble de propriétés à garantir, d’autre part que son implémentation est robuste et défensive à certaines classes de malveillances et d’attaques.

Mission globale du poste

Le titulaire contribuera à l’expertise du laboratoire dans le domaine de la sécurité logicielle, et plus spécifiquement sur la sécurité des langages de programmation et l’analyse statique de code. Il devra assurer une veille sur ces thématiques et mettre son expertise au profit des autres bureaux de l’ANSSI et de ses interlocuteurs.

Missions et activités

  • Mission d’expertise Le titulaire participe aux prestations d’expertise technique du laboratoire, en répondant aux sollicitations issues des interlocuteurs internes et externes de la division scientifique et technique :
    • Évaluation de la sécurité de développements au profit de l’agence ou des partenaires de l’ANSSI (administrations et opérateurs d’importance vitale, en particulier) dans le cadre des schémas de labélisation de l’agence (qualification, certification) ou plus largement ;
    • Accompagnement des processus de développement (paramétrage des outils d’analyse, aide à la compréhension et à la prise en compte des problèmes remontés dans les rapports d’analyse, proposition de corrections, …) ;
    • Rédaction de guides, de recommandations et de référentiels de règles et de bonnes pratiques de développement à imposer aux développeurs de logiciels critiques en terme de sécurité ;
    • Élaboration et mise en œuvre d’une stratégie d’évaluation et de labélisation des outils d’analyse de code existants ;
    • Sensibilisation et la formation des acteurs de la sécurité des systèmes d’information.
  • Mission de recherche et développement Dans le but de fournir une expertise de haut niveau, le titulaire participe aux activités de recherche et développement menées par le laboratoire :
    • Rendre compte des principales évolutions de l’état de l’art et assurer une veille scientifique et technique dans le domaine des langages de programmation et des outils d’analyse de code afin d’adapter les exigences et recommendations ;
    • Participer à l’évolution de ces langages et outils ;
    • Participer au développement de démonstrateurs et de prototypes mettant en œuvre les idées et les concepts proposés ;
    • Contribuer aux travaux de recherche académique, par la rédaction d’articles scientifiques et la présentation de résultats de recherche lors des conférences du domaine.

Formation et expérience :

Le titulaire devra :

  • Être diplômé d’une formation de type école d’ingénieur ou d’un cursus universitaire au moins équivalent et de préférence être titulaire d’une thèse de doctorat dans le domaine ;
  • Avoir une expérience d’au moins trois ans dans la conception et/ou la mise en œuvre d’outils d’analyse de code, ou dans la recherche et/ou l’exploitation de vulnérabilités logicielles.

Savoir-faire :

  • Maîtriser plusieurs langages de programmation impérative et fonctionnelle ;
  • Maîtriser les concepts des attaques logicielles (ROP, JOP, TOCTOU, etc.) résultant de l’exploitation de vulnérabilités (débordement, race condition, etc.) ;
  • Maîtriser les fondements théoriques de l’analyse de code (exécution symbolique, interprétation abstraite, etc.)…

Savoir-être :

  • Être force de proposition ;
  • Être autonome, savoir travailler en équipe ;
  • Avoir un esprit d’initiative, de rigueur et de synthèse ;

Habilitation :

Le poste nécessitant d’accéder à des informations relevant du secret de la défense nationale, le titulaire fera l’objet d’une procédure d’habilitation, au niveau Secret Défense, conformément aux dispositions des articles R.2311-1 et suivants du Code de la défense et de l’IGI 1300 SGDSN/PSE du 30 novembre 2011.