Nos offres d'emploi


Ingénieur test et validation

  • Référence :
    P1023

Mission globale du poste

Au travers de la mise en œuvre de tests et de méthodes, le titulaire contribue directement à la qualité des produits et systèmes développés par la sous-direction et à leur large utilisation au sein de l’administration.

Le titulaire pourra être amené à participer à des projets tels que :

  • les terminaux SecDroid à base d’Android sécurisé diffusés à grande échelle (environ 100 000 terminaux déployés) ;
  • les terminaux à base de Linux ou de Windows sécurisés exploités au profit du SGDSN ;
  • le système de téléphonie sécurisée inter-ministérielle ;
  • les systèmes d’information déployés au sein du SGDSN.

 

Missions et activités

Le titulaire du poste est chargé de :

  • définir et participer aux campagnes de tests fonctionnels et techniques des projets de la sous-direction. Pour cela, il devra notamment :
    • élaborer et mettre en œuvre la stratégie de test en interaction le cas échéant avec l’industriel en charge de la MOE ;
    • rédiger les plans de tests ;
    • exécuter les tests, en faire l’analyse et réaliser la documentation des anomalies détectées.
  • contribuer à l’industrialisation de l’activité de test. Pour cela, il devra notamment :
    • standardiser les processus de contrôle et de qualité à imposer de façon générique à l’ensemble des projets menés par la sous-direction ;
    • homogénéiser les pratiques de tests (outillage, documentation, …) ;
    • mettre en œuvre des solutions d’automatisation des tests de non régression.
  • participer à la définition des outils d’intégration continue (compilation, gestion de configuration, outils de suivi des tests et d’automatisation des tests…), afin de les utiliser sur l’ensemble des projets, dans le but d’améliorer la qualité des réalisations.
  • participer à la définistion et au suivi des éventuelles prestations de tests externalisées.

 

Contraintes et difficultés du poste

  • liés à des incidents de production ;
  • les sollicitations peuvent être fortes durant certaines phases des projets les plus critiques.

 

Formation et expérience

Le titulaire doit soit :

  • être diplômé d’une formation de type école d’ingénieur ou cursus universitaire équivalent idéalement complété par une première expérience dans le domaine du test et de la validation ;
  • avoir suivi une formation reconnue par la commission des titres (bac+2 minimum) agrémentée d’une expérience opérationnelle significative (5 ans minimum) au sein d’une direction informatique.Une certification ISTQB serait appréciée.
  • Des expériences pratiques en sécurité des systèmes d’information ainsi qu’en automatisation des tests constitueraient des atouts.

 

Savoir-faire

  • Connaissance du métier du test (création de scénario, rédaction de plan de test, réalisation de tests fonctionnels, rédaction de documentations, analyse des résultats, vérification de la correction des anomalies, etc.) ;
  • Connaissance des systèmes d’exploitation (Linux, Windows, Android) ;
  • Connaissance des principes de fonctionnement des réseaux ;
  • Connaissance d’outils de tests (par exemple TestLink ou Quality Center) ;
  • Notions de langages de scripting ;
  • Notions de sécurisation des architectures ;
  • Notions d’architecture des réseaux opérateurs, des protocoles de télécommunication et de cryptographie ;
  • Savoir formaliser et rédiger les résultats d’une analyse ;
  • Savoir restituer une analyse à des interlocuteurs variés (experts ou non) ;
  • Connaissance de l’anglais technique.

 

Savoir-être

  • Autonomie, capacité à travailler seul et en équipe ;
  • Bon relationnel, sens du service ;
  • Bonne communication orale et écrite ;
  • Esprit d’initiative, curiosité, rigueur et esprit de synthèse.