logo premier ministre

ANSSI

logo Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information

Agence nationale
de la sécurité
des systèmes d’information


La défense des SI

Imprimer Les fils d’actualité RSS de ssi.gouv.fr Envoyer cette page Réduire la taille du texte Agrandir la taille du texte

Espace de libertés, de partage et de développement économique, le cyberespace est, comme les espaces du monde matériel, un terrain d’affrontement. En temps de paix comme lors de conflits, les systèmes d’information qui composent le cyberespace français – qu’ils appartiennent à l’État, à des entreprises ou des institutions nationales – peuvent être victimes d’attaques émanant directement ou indirectement de puissances étrangères, de groupes terroristes ou d’activistes, décidés à atteindre notre pays dans sa vie quotidienne ou dans le fonctionnement de la vie démocratique, dans son économie, dans sa liberté de manœuvre.

La perturbation ou la destruction de ces systèmes d’information, l’altération de la disponibilité ou la modification du comportement des processus qu’ils contrôlent, l’espionnage sont parmi les objectifs de telles attaques.

Lorsque certains systèmes d’information de l’État ou les systèmes d’information de certains opérateurs d’importance vitale à la vie de la nation sont visés, la France est en situation légitime de mettre en œuvre tous les moyens nécessaires à la défense de ses systèmes d’information.

Le décret n°2011-170 du 11 février 2011 donne à l’ANSSI la mission « d’autorité nationale de défense des systèmes d’information ». Comme dispose le décret, « en cette qualité et dans le cadre des orientations fixées par le Premier ministre, elle décide les mesures que l’État met en œuvre pour répondre aux crises affectant ou menaçant la sécurité des systèmes d’information des autorités publiques et des opérateurs d’importance vitale et elle coordonne l’action gouvernementale ».

Typologie de la menace

Les plans gouvernementaux