Glossaire


Ver (Worm)

Un ver (ou worm) est un logiciel malveillant indépendant, cherchant à propager son code au plus grand nombre de cibles, puis de l’exécuter sur ces mêmes cibles. Il perturbe le fonctionnement des systèmes concernés en s’exécutant à l’insu des utilisateurs.

Remarques : Les deux termes ver et virus sont relativement proches. Un ver est un virus qui se propage de manière quasi autonome (sans intervention humaine directe) via le réseau. Les vers sont donc une sous-catégorie de virus, dont le vecteur primaire de propagation reste le réseau.


Voir aussi:

Virus

Un virus est un programme ou morceau de programme malveillant dont le but est de survivre sur un système informatique (ordinateur, serveur, appareil mobile, etc.) et, bien souvent, d’en atteindre ou d’en parasiter les ressources (données, mémoire, réseau). Le mode de survie peut prendre plusieurs formes : réplication, implantation au sein de programmes légitimes, persistance en mémoire, etc. Pour sa propagation, un virus utilise tous les moyens disponibles : messagerie, partage de fichiers, portes dérobées, page internet frauduleuse, clés USB…


Voir aussi:

Voix sur réseau IP (VoIP Voice over Internet Protocol)

Technologie qui permet de véhiculer la voix sur l’Internet ou tout autre réseau acceptant le protocole TCP/IP. Cette technologie est notamment utilisée par le service de téléphonie IP (ToIP – telephony over internet protocol) à travers des logiciels tels que Skype, Asterisk…


Vulnérabilité (Vulnerability)

Faute, par malveillance ou maladresse, dans les spécifications, la conception, la réalisation, l’installation ou la configuration d’un système, ou dans la façon de l’utiliser. Remarques : Une vulnérabilité peut être utilisée par un code d’exploitation et conduire à une intrusion dans le système.


Voir aussi: