La Sous-direction du Numérique (SDN)


La sous-direction du Numérique (SDN) porte la mission de définir, concevoir, mettre en oeuvre, exploiter et soutenir des systèmes d'informations en adéquation avec les besoins fonctionnels exprimés et les besoins de sécurités requis pour ces systèmes. Elle intervient au profit du SGDSN dont elle assure le rôle de direction du numérique (DNum) et des ministères dans le cadre des systèmes d’information interministériels sécurisés de souveraineté dont elle assure la maîtrise d’oeuvre.

Dans ce cadre, la sous-direction du numérique est en charge de maintenir l’adéquation de l’infrastructure technologique avec les besoins de ses utilisateurs et avec les objectifs stratégiques indiqués dans la politique nationale en matière de cyberdéfense. Pour ce faire, elle aligne périodiquement ses schémas directeurs informatiques en fonction des priorités fixées et des arbitrages rendus par les comités directeurs ad hoc.

Organisation :

  • une division du Soutien Informatique et des Déploiements (DSID) qui dirige les activités de gestion opérationnelle des infrastructures informatiques et télécom
  • une division Pilotage des systèmes d’information (DPSI) qui pilote les développements et les travaux techniques externalisés ou menés au sein de la sous-direction ;
  • une division Développements et intégration (DDI) qui assure la conception et le support des systèmes d’information directement portés par la sous-direction. Elle assure le soutien technique de la division Pilotage des systèmes d’information et de la division Opération sur l’ensemble des systèmes d’information opérés par la sous-direction ;
  • une cellule de gouvernance des systèmes d’information (CGSI) qui intervient en appui du commandement pour traiter des questions d’architecture de système d’information et de stratégie dans les domaines technique, financier et qualité.

Un projet de restructuration de la sous-direction est en cours.

Ce projet vise à rapprocher à horizon 2021 les équipes de la SDN avec les équipes du centre de transmissions gouvernemental (CTG) au sein d’une entité unique. Les compétences et ressources disponibles et complémentaires des deux entités existantes seront ainsi mutualisées et permettront de fluidifier le traitement des demandes interministérielles.
Par ailleurs, la nouvelle structure sera directement rattachée au Secrétariat de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) ce qui lui permettra d’assoir son rôle de DSI du SGDSN et d’accompagner sa transformation numérique.