Le Conseil de l’Economie et de l’Information du Digital (CEIDIG) édite un nouveau guide pour les dirigeantes et dirigeants


Le CEIDIG publie, ce jeudi 1er avril 2021, le guide « L’essentiel de la sécurité numérique pour les dirigeantes et les dirigeants – 2e édition » issu d’une collaboration inédite d’experts du monde numérique, de grandes entreprises et de partenaires institutionnels. La soirée de lancement sera l’occasion pour Guillaume Poupard de présenter les grands enjeux de la cybersécurité pour les membres du comité executif des entreprises.

Le contexte sanitaire actuel impliquant la généralisation du travail à distance accroît le risque cyber, qui couvre désormais de nombreux aspects de la vie des organisations. En 2020, le nombre d’attaques de type « rançongiciel » a par exemple été multiplié par 4. L’évolution des cybermenaces pèse ainsi de plus en plus sur les entreprises et sur l’économie dans son ensemble.
Partant de ce constat, le guide « L’Essentiel de la sécurité numérique pour les dirigeants et les dirigeantes », deuxième édition du guide du même nom publié en 2017, s’attache à dresser un constat sur la réalité du risque et à proposer de nombreux conseils concrets pour y faire face. Esquissant un ensemble de bonnes pratiques à destination des membres de COMEX, il rappelle également l’importance de sensibiliser l’ensemble des salariés au risque cyber alors que 60% des cyberattaques sont dues à des comportements inadéquats.
En plus de l’ANSSI, les contributeurs à l’élaboration de ce guide sont l’AMRAE, les Assises de la Cybersécurité, le CESIN, la Conférence des Grandes Écoles, la CPME, Croissance Plus, Cybermalveillance.gouv.fr, le Medef, Orange Cyberdéfense, Syntec Numérique.

Soirée de lancement

La soirée de lancement du 1er avril s’inscrit dans l’ambition de faire monter en compétence l’écosystème général. Comme l’exprime Guillaume Poupard, directeur général de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) : « Je n’encouragerai jamais assez les décideurs à se pencher sur ce sujet d’apparence austère et anxiogène car eux seuls sont à même de prendre in fine les décisions structurantes à la hauteur des risques numériques. »

Consultez le guide