Directive Network and Information System Security (NIS)


La directive Network and Information System Security (NIS) poursuit un objectif majeur : assurer un niveau de sécurité élevé et commun pour les réseaux et les systèmes d’information de l’Union européenne. Elle a été adoptée par les institutions européennes le 6 juillet 2016.

La directive Network and Information System Security (NIS) vise à l’émergence d’une Europe forte et de confiance, qui s’appuie sur les capacités nationales des Etats membres en matière de cybersécurité, la mise en place d’une coopération efficace et la protection des activités économiques et sociétales critiques de la nation, pour faire face collectivement aux risques de cyberattaques.

 

Le rôle de l’ANSSI

En tant que cheffe de file nationale, l’ANSSI a suivi la négociation de la directive et pilote depuis plus d’un an les travaux de transposition, en concertation avec les ministères, les différentes parties-prenantes nationales et ses partenaires européens afin de répondre aux enjeux défendus par ce premier texte européen en matière de cybersécurité.

 

 

 

 

La transposition de NIS en France

Forte de son engagement et de son expérience en matière de cybersécurité, la France s’est donnée les moyens d’une transposition ambitieuse permettant de répondre avec agilité à l’Etat de la menace.

Une vision conforme à l’esprit de la directive NIS, pour définir un cadre règlementaire commun aux États membres, avec l’adoption de dispositions complémentaires qui renforcent le niveau de sécurité des États membres.

 

Les grands objectifs de NIS

La directive européenne NIS répond à 4 enjeux majeurs :

 


  • gouvernance


  • coopération


  • cybersécurité des OSE


  • cybersécurité des FSN

 

Chronologie de NIS

Les grands actes de la mise en œuvre de NIS.

 

frise chronologique de NIS