Exercice DEFNET 2016 : la cyberdéfense en action


Du 14 au 25 mars 2016, l’exercice DEFNET met en œuvre un scénario réaliste et dynamique afin de tester la coordination entre les différents participants de la chaine de cyberdéfense dont l’ANSSI en cas d’attaque informatique visant divers objectifs militaires.

Piloté par l’Etat-major des armées, DEFNET 2016 associe les acteurs de la cyberdéfense des 3 armées ainsi que l’ANSSI avec un scénario réaliste, placé dans un contexte international fictif.
Les objectifs de cette nouvelle édition sont multiples : entraîner le nouveau Centre opérationnel de cyberdéfense (COCYBER) à la planification et à la gestion de crise, éprouver la chaîne de commandement militaire dans ce type d’exercice, contrôler le niveau de préparation opérationnelle ou encore caractériser la manœuvre adverse pour produire une réponse adaptée…

C’est dans le cadre du dispositif prévu pour l’exercice que l’ANSSI va tester et renforcer les procédures de coordination avec le Ministère de la Défense. Cette opération d’envergure offre enfin l’opportunité d’évaluer la mise en œuvre opérationnelle de la réserve cyberdéfense.

La réserve de cyberdéfense sera à terme composée de 4300 femmes et hommes spécialistes (militaires, personnel civil de la Défense, réservistes opérationnels, et réservistes citoyens). Cette dernière est prévue par le Pacte défense cyber de 2014 pour assister l’État et les armées en cas de crise majeure, avec une vocation opérationnelle. Elle est ici représentée par des universités et mobilise pour l’occasion 200 étudiants de 11 établissements supérieurs.