Le numérique au cœur des enjeux de Sécurité et de Défense


« Continuité Sécurité & Défense : quels enjeux et quelles réponses des industriels ? ». Un évènement dédié aux enjeux de sécurité intérieure et extérieure pour l’Etat ainsi qu’aux défis de la montée en puissance des technologies pour y répondre.

Organisé par Les Echos le 14 avril à Paris, ce moment d’échange réunit un auditoire et des participants variés autour d’une réflexion commune face à un enjeu majeur pour l’Etat : la définition d’une politique de défense globale liée au territoire national. Sont donc conviés les ministères de la défense et de l’intérieur, des industriels, des ingénieurs de l’armement, des analystes financiers et des investisseurs mais aussi des éditeurs de logiciels, SSII ou encore des cabinets de conseil et d‘avocats…

A cette occasion l’ANSSI interviendra également pour présenter et préciser le rôle du numérique au cœur des préoccupations en matière de sécurité et de défense.

La Stratégie nationale pour la sécurité du numérique : un cadre commun pour répondre à une menace cyber croissante

Face à des risques cyber croissants et variés la Stratégie nationale pour la sécurité du numérique, portée par l’agence et issue d’une réflexion interministérielle, apporte un cadre commun pour le développement d’un cyberespace sûr, stable, ouvert et de confiance. Elle initie une prise de conscience collective à l’égard des enjeux de sécurité du numérique.

La stratégie nationale vise aussi à renforcer l’autonomie stratégique nationale et européenne en favorisant le développement d’une industrie forte et de confiance pour répondre à une demande croissante. Un objectif majeur qui implique notamment de renforcer la capacité de l’Etat à réglementer et à évaluer le niveau de sécurité de produits et de services adaptés aux besoins nationaux et européens.

Protection des infrastructures critiques de la Nation, une priorité pour l’ANSSI

La principale mission de l’ANSSI reste le renforcement de la protection des opérateurs d’importance vitale, ces entités vitales au bon fonctionnement de la Nation.

Le nouveau cadre réglementaire introduit par la Loi de programmation militaire permettra d’identifier les systèmes d’information sensibles de ces OIV et de leur appliquer des mesures de protection.

La LPM est le fruit d’un travail commun entre l’Etat et l’industrie afin de définir des règles de sécurité efficaces mais aussi soutenables pour les opérateurs en charge de les appliquer.