Une coopération renforcée entre l’ANSSI et l’Autorité des marchés financiers (AMF)


Face à la menace cyber qui pèse sur le secteur financier, l’ANSSI et l'AMF s’engagent pour une coopération renforcée dans le domaine de la protection des systèmes d’information. Une collaboration pour la sécurité numérique qui s’appuie désormais sur la signature commune, le vendredi 16 février, d’une lettre d’intention.

amf logoL’industrie financière et les marchés sont particulièrement exposés aux risques numériques et aux cyberattaques. L’ANSSI, en tant qu’autorité nationale de la sécurité des systèmes d’information, est chargée de répondre aux menaces ciblant les autorités publiques et les filières privées, en particulier les systèmes d’information d’importance vitale, et coordonne en ce sens l’action gouvernementale en matière de protection des systèmes d’information.

L’AMF, en tant qu’autorité publique indépendante, est chargée de veiller au bon fonctionnement des marchés financiers. Elle partage à ce titre une responsabilité commune avec l’ANSSI pour la sécurité du numérique de ce secteur sensible.

 

Dans ce contexte, l’ANSSI et l’AMF ont signé une lettre d’intention afin de coopérer dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information. Cet accord prévoit un échange régulier d’informations entre les deux organisations concernant les incidents affectant la sécurité des systèmes d’information, ainsi qu’une collaboration dans la gestion des crises éventuelles et de façon plus générale en matière de sécurité du numérique.
La lettre d’intention formalise les liens privilégiés déjà tissés entre les deux institutions, notamment dans le cadre du Forum Fintech ACPR-AMF dont est membre l’ANSSI depuis 2017.

 

signature de la coopération entre l'anssi et l'amf

 

Une action similaire a été engagée avec l’Autorité de contrôle prudentiel dans les secteurs de la banque et de l’assurance, en faveur d’une action coordonnée pour répondre aux enjeux de la sécurité du numérique.

 

Communiqué de presse – Coopération entre l’ANSSI et l’AMF