Locked Shields – La France, première nation au classement de l’exercice de Cyberdéfense organisé par l’Otan


Depuis 2010, le centre d’excellence de l’OTAN (CCD COE) organise « Locked Shields », un exercice majeur de cyberdéfense, qui réunit plus de 30 nations, dont la France. Pour cette édition, le groupe national, constitué d’agents de l’ANSSI et de membres du Commandement de la cyberdéfense (COMCYBER) du ministère des armées, s’est hissée à la seconde place du challenge, talonnant l’équipe de l’OTAN.

Locked Shields se déroulait les 25 et 26 avril et a réuni plus de 1000 participants, au sein de 22 équipes qui représentaient 30 Nations. Il s’inscrit ainsi comme le plus grand exercice de Cyberdéfense en temps réel au monde.
L’objectif de cet évènement d’ampleur est de renforcer le dialogue et la coopération entre les experts techniques, civils et militaires, au sein des membres de l’OTAN. Le jeu intègre un volet technique et stratégique, qui permet aux nations participantes d’éprouver toute la chaîne de commandement en cas d’incident cybernétique grave, avec pour but final de protéger des systèmes virtuels face des vagues d’attaques simulées.

 

Les Nations impliquées, dont la France représentée par l’ANSSI et le COMCYBER du ministère des armées, regroupées au sein d’une « Blue Team », ont œuvré ensemble pour contrer les différentes cyber-attaques orchestrées par la « Red Team » adverse, éprouvant leurs capacités de défense collective et leurs expertises respectives, mais aussi leur coordination.
L’équipe des défenseurs a ainsi protégé jusqu’à 4000 systèmes fictifs face à 2500 attaques.

 

locked-shields 2018_exercice

Credits : CCDCOE, photographe Arno Mikkor

Basé sur système de comptabilisation de points, cet exercice de coopération demeure aussi une compétition entre les pays engagés, où la France a pu s’inscrire au classement comme la première des nations participantes et la deuxième au classement général.